Les Challenges Numériques Pays du Sud

Découvrir la démarche

Objectif

Faire emerger des application numériques innovantes pour rendre plus performante les stratégies de développement agricole régional et la gestion des plantations dans les pays en voie de développement, utilisant à la fois des données collectées in situ et des données issues des technologies spatiales.

Les Challenges Numériques Pays du Sud permettront la mise en place d’une « place de marché » professionnelle pour applications autour des économies émergentes. Le travail en commun avec Olam International, le Ministère de l’agriculture de l’Etat d’Ogun, Agropolis Foundation et InVivo Foundation permettra d’améliorer le retour d’expérience sur les applications développées et donnera ainsi plus de chances aux développeurs de trouver un marché.

L’action coordonnée par Aerospace Valley et Agropolis Fondation, contribuera à identifier les projets de développement les plus matures de par leur caractère innovant, les retombées économiques potentielles, les conditions d’utilisation des outils mis à disposition et leur viabilité économique.

Appel à projet à destination des PME et startup

Dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (PIA), Aerospace Valley en partenariat avec Agropolis Fondation et Invivo Fondation et les sponsors Olam International et le ministère de l’agriculture de l’Etat d’Ogun au Nigeria, ainsi que leurs partenaires technologiques Sigfox, Atos, Theia, Geosud et IGN, lance un concours d’innovation à destination des startups et des PME.

Le concours s’adresse à deux grandes problématiques de nos sponsors:

  • Le suivi des plantations avec Olam International
  • Le développement agricole régional avec le ministère de l’agriculture de l’Etat d’Ogun au Nigeria

A la clé

A gagner pour les lauréats :

  • Une enveloppe de 140 000 € pour cofinancer le développement des lauréats,
  • Un accompagnement personnalisé par le Booster Nova,
  • La possibilité d’intégrer l’accélérateur ESA BIC Sud France,
  • La possibilité d’expérimenter votre idée avec Olam International ou le ministère de l’agriculture de l’Etat d’Ogun au Nigeria
  • La mise à disposition d’un environnement de test et de développement sur la plate forme SparkInData à la visibilité et à la distribution de votre solution dans leur catalogue d’applications dédiées,
  • De l’expertise IOT de la part de Sigfox ainsi que des kits de développements

Le type de projets attendus : des projets de R&D

Les propositions attendues concernent des projets de R&D pour le développement d’applications numériques fixes et/ou mobiles générant des services innovants, portés par une PME. Le partenariat pourra éventuellement comprendre plusieurs PME dont l’une sera l’interlocuteur privilégié des Organisateurs et des financeurs et désignée « chef de file »

Les projets utiliseront :

  • Des données, signaux ou technologies issues du spatial,
  • Des données mises à disposition par partenaires de ces Challenges,
  • Durée de développement : 1 à 6 mois

Calendrier du Challenge

timeline_pre_loader

15 septembre 2017

Lancement des Challenges Numériques Pays du Sud

3 novembre 2017

Date limite de soumission des idées

6 novembre 2017

Examen des idées de projets par le Comité de Sélection

7 décembre 2017 à 9h

Date de comité de sélection final

Décembre 2017

Retours aux porteurs des décisions du Comité de Sélection

Décembre 2017

Dépôt de dossier sur le site de la BPI

Janvier 2018

Signature des conventions avec les financeurs

A partir de janvier 2018

Développements des applications

Juin 2018

Bilan des développements

Ressources

SIGFOX, est lopérateur dun réseau cellulaire entièrement dédié à lInternet des Objets (IoT) et à la communication machine- to-machine (M2M). Ce réseau complète les ores de connexion haut-débit existantes en fournissant une transmission bidirectionnelle économique et basse consommation de courts messages, sur de longues distances. Parmi les moyens techniques envisagés, Sigfox propose de l’expertise IOT.

Acteur majeur du Big Data et du traitement de données sur plateformes Cloud, ATOS porte le projet SparkInData : plateforme fédérant les sources de données dobservation de la Terre et d’autres sources de données géolocalisées et visant à faire émerger un écosystème riche de nouveaux services et usages (agriculture, urbanisme, sécurité, climat, santé, etc). Parmi les moyens techniques envisagés, ATOS propose: 

La mise à disposition de lenvironnement de test et de veloppement de la plateforme SparkInData pour les porteurs des idées les plus prometteuses issues des challenges numériques,

Un support à la visibilité et à la distribution des applications spatiales en les hébergeant dans le catalogue dapplications SparkInData (sous réserve de la validation de la qualité des applications).

L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) a pour vocation de décrire la surface du territoire français et l’occupation de son sol, d’élaborer et de mettre à jour l’inventaire permanent des ressources forestières nationales, de produire toutes les représentations appropriées des données rassemblées, de les diffuser et de les archiver. L’IGN apporte ainsi un soutien à la définition, à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques dans différents secteurs liés au territoire : aménagement, urbanisme, développement durable et protection de l’environnement, prévention des risques, défense et sécurité nationale, agriculture, foresterie, énergie, transports, éducation, santé, loisirs et tourisme, culture, etc. Au titre de sa mission de service public, l’IGN assure à la fois des missions de production, de recherche (il dispose de cinq laboratoires de recherche), de développement, d’expertise et de formation (l’ENSG-Géomatique, l’Ecole nationale des sciences géographiques de l’IGN, forme les futurs ingénieurs de l’information géographique).

Dans le cadre de ce challenge numérique, l’IGN apporte un appui aux projets lauréats à trois niveaux, en fonction du besoin exprimé par les porteurs de projet :

La mobilisation d’une expertise technique pointue en matière de traitement de données géographiques ; en particulier, l’IGN entretient depuis plus de 30 ans une expertise reconnue en géométrie des capteurs spatiaux d’intérêt cartographique (Spot1-7, Pleiades, Sentinel2). La coédition par IGN et Airbus du produit Reference3D®, un kit de données mondial multicouche permettant le recalage automatique précis d’images satellites, est une illustration de cette expertise.

Un accès particulier à ses référentiels de données et aux briques logicielles issues de sa R&D, et notamment :

des outils d’observation et de comparaison des évolutions d’un territoire en s’appuyant sur des données historiques et contemporaines ;

Le logiciel de photogrammétrie MicMac publié en open source (cf. http://logiciels.ign.fr/?-Micmac,3- et https://github.com/micmacIGN )

La plateforme iTowns qui permet la navigation en 3D et la visualisation de tous types de données 3D géospatiales et offre des outils de mesures précises sur des images 3D (cf. http://logiciels.ign.fr/?-ITowns- et https://github.com/itowns/itowns )

Et d’une façon générale tous les logiciels disponibles sur http://logiciels.ign.fr/

Une ouverture vers son réseau institutionnel et partenarial : L’IGN peut notamment intervenir en appui à des acteurs institutionnels comme l’Agence française de développement ou à des acteurs économiques à l’export comme IGN-France International – société dont l’IGN est actionnaire – pour des projets de cartographie exploitant au mieux le potentiel des images satellites, notamment en Afrique pour des usages forestiers ou agricoles.

Geosud vise à développer une infrastructure nationale d’imagerie satellitaire pour la recherche sur l’environnement et les territoires et ses applications à la gestion et aux politiques publiques. Il est également ouvert aux acteurs privés, dans le cadre de partenariats avec, ou de sous-traitances pour, des acteurs publics. Dans le cadre des Challenges Numériques Pays du Sud, Geosud propose une expertise en matière de données.

Le pôle de données et de services surfaces continentales Theia a pour vocation de faciliter l’usage des images issues de l’observation des surfaces continentales depuis l’espace. Theia met à disposition de la communauté scientifique et des politiques publiques une vaste panoplie d’images à différentes échelles, des méthodes et des services.

Les Challenges Numériques Agriculture pourront sappuyer sur les moyens techniques du Booster dédiés à l’émergence et à la réalisation de preuves de concept et démonstrateurs innovants. Les projets lauréats de chaque challenge et sélectionnés pour le développement de preuves de concept pourront ainsi avoir accès, lorsque nécessaire et pertinent, à un certain nombre de moyens mis à disposition du Booster par le COSPACE. La liste extensive des données Booster Nova sont accessible ici : http://www.aerospace-valley.com/sites/default/files/atoms/files/cospace_-_boosters_-_liste_goodies.pdf

Parmi ces moyens et données apportés, seront mis à disposition :

  • données satellitaires au travers de plateformes telles que PEPS, jeux de données complémentaires (ex. images darchives Pléiades et possibilité de programmer un nombre limité dacquisitions et ce, à un tarif préférentiel), liste de portails daccès aux données autres que PEPS, 
  • experts techniques pour faciliter lexploitation des données et moyens de test, licences dutilisation avantageuses.

Les partenaires